L’Orient Express SNCF, d’hier à aujourd’hui

  Il a assuré pendant plus d’un siècle les liaisons intercontinentales entre Paris (gare de l’Est), Venise, Istambul et de nombreuses autres capitales. Découvrez une petite anthologie de l’Orient Express, train mythique qui ne cesse d’inspirer voyageurs, artistes, poètes et cinéastes, depuis 1883.

Une histoire de marque :

Le 4 octobre 1883, à l’aube du XX ème siècle, le « Train éclair« , créé par George Nagelmackers en 1876, effectuait son premier voyage de Paris à Istanbul. Le jeune industriel belge séduit par le concept des trains transcontinentaux américains de la société Pullman, voulait créer en Europe un service ferroviaire de luxe proposant des croisières touristiques, comme il commençait à s’en développer en Méditerranée. Il fonda alors la Compagnie des Wagons-lits et des Grands Express Européens

Un mythe est né, l’Orient Express, avec ses deux ou trois wagons-lits en fonction du nombre de voyageurs, soit quarante à soixante couchettes, avec cabinets de toilettes, un wagon restaurant proposant un fumoir et exclusif pour les dames. Les architectes ferroviaires ont privilégié les larges ouvertures, les matières précieuses, ainsi que le chauffage et l’éclairage au gaz.

C’est alors dans les années 20 que le train connait ses heures de gloire, décoré par les artistes-décorateurs tels que Prou et René Lalique dans un style Art nouveau. Un succès incomparable qui lui valu d’être le lieu de tournage du James Bond, Bon Baisers de Russie, avec Sean Connery, après avoir été rendu célèbre par le roman policier d’Agatha Christie, Le crime de l’Orient Express. Il fut la source d’inspiration du poète Guillaume Apolliaire, qui raconte le voyage du Prince Vibescu, de Paris à Bucarest, dans Onze mille verges. Symbole d’élégance ultime, le train a également servi récemment de décors pour une publicité autour du Chanel Numéro 5, dans lequel apparaît Audrey Tautou, interprète de Coco avant Chanel.

En savoir plus : récit de voyage d’Edmond About Les Grands Trains de Clive Lamming, chez Larousse, Paris, 2001.

L’Orient Express, au présent : entrez dans la légende !

Si  le « palace sur rail », qui a fêté ses 125 années d’existence en 2008, a connu un ralentissement d’activité pendant la guerre froide, il n’a jamais perdu son prestige. Malgré sa petite vitesse de croisière de 55 kms par heures, un  record depuis bien longtemps dépassé.

Classé monument historique et racheté par la SNCF en 2011, l’Orient-Expres SNCF se porte aujourd’hui à merveille. Composé de 7 voitures, il permet à Trains-Expo SNCF de proposer un service évènementiel « Sur-mesure » :  déjeuners, dîners, soirées, cocktails et séminaires.

Le train mythique peut accueillir, avec ses trois Voitures Restaurant équipées de cuisine, (AnatolieTaurus et Riviera), ses deux Voitures Salon, la Flèche d’Or et l’Etoile du Nord, sa Voiture Bar-Restaurant équipée d’un piano le Train Bleu et sa Voiture Bar, Côte d’Azur, jusqu’à 160 personnes, .

Pour en savoir plus rendez-vous sur le site de Train-Expo SNCF

Sources :
Charbon et Ether
Wikipedia
Joyce
Trains-Expo SNCF

Crédit photos : © Trains-Expo SNCF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s