Archives mensuelles : mai 2013

Retrouvez la magie du Train de Noël !


Train Forum épisode 6.

Du 16 au 29 décembre 2011 le Train de Noël a sillonné la France pour apporter la magie d’une fête féérique dans 10 gares de l’Hexagone. De Paris Gare de l’Est, à Lille Flandres, en passant par Metz, Strasbourg, Lyon, Marseille, Paris Gare du Nord, ainsi que Clermont-Ferrand, Bordeaux et Rennes, les visiteurs pouvaient découvrir, en exclusivité, un avant-goût du Pôle Nord et approcher le monde de Noël !

Le train de Noël 2011 ©DR

Le train de Noël 2011 ©DR

A l’occasion de l’inauguration du Train-Exposition de Noël, le 16 décembre en Gare de l’Est à Paris, de nombreuses personnalités telles que la comédienne Victoria Abril, Delphine Chanéac, Anna Sherbinina, mais aussi Francis Perrin, Marlène Jobert, Smaïn, Cerrone, Bruno Putzulu, Karine Lima, Stéphane Platza, Melissa Mars, ainsi que Pascal Legitimus, avaient fait le déplacement pour soutenir ce projet solidaire des « Petits Princes », une association qui réalise les rêves des enfants malades ! Sandrine Quétier, marraine du train Coca-Cola, était également au rendez-vous !

"La Maison du Père Noël" - Train de Noël 2011 ©DR

« La Maison du Père Noël » – Train de Noël 2011 ©DR

A chaque ville-étape, des malles géantes d’exposition permettaient, sur le quai, de retracer les 80 ans d’histoire qui lie le Père-Noël à la marque Coca-Cola, partenaire du Train de Noël. Cette rétrospective proposait notamment de découvrir des reproductions de tableaux ou des affiches publicitaires ! A bord du Train, dans un décor hivernal et neigeux transposé au Pôle Nord, près des sapins blancs et du traineau du Père Noël, des animaux de la banquise, confectionnés par l’atelier « Clair de Rêve » de Gilles Berthommier, (créateur d’automates pour les animations de Noël), côtoyaient ceux de la forêt, près de la galerie des glaces aux reflets déformants !

"La Maison du Père Noël" - Train de Noël 2011 ©DR

« La Maison du Père Noël » – Train de Noël 2011 ©DR

Chaleureuse et colorée, une voiture du Train de Noël était également consacrée à la maison du Père Noël, où, au milieu des boules à neiges, des jeux, des bocaux de bonbons et de son fauteuil préféré, les petits visiteurs pouvaient également découvrir, au dessus-de la cheminée, les photos de ses nombreux voyages et les souvenirs de ses rencontres avec les « Petits Princes ».

Le Bureau du Père Noël - Train de Noël 2011 ©DR

Le Bureau du Père Noël – Train de Noël 2011 ©DR

Dans l’espace de la « Fabrique du Père Noël », des ateliers « Création », « Bois », ou encore « Couture » ainsi que beaucoup d’autres, permettaient d’appréhender l’univers de la création des jouets en mettant en scène leur conception, imaginée à partir d’esquisses et de croquis, jusqu’à leur fabrication, qui pose la question du choix de la peinture, ou de la mécanique ! Une voiture du Train de Noël proposait également aux visiteurs de « s’envoler » vers le pays du Père Noel, grâce à la mise en place d’un dispositif d’animations en 3D !

Les animaux animés de l'atelier "Clair de Rêve" de Gilles Berthommier - Train de Noël 2011 ©DR

Les animaux animés de l’atelier « Clair de Rêve » de Gilles Berthommier – Train de Noël 2011 ©DR

Cette exposition itinérante, lancée en partenariat avec la SNCF, a été soutenue par RTL, ainsi que par Coca-Cola, qui marquait, à cette occasion, son engagement solidaire pour l’association des « Petits Princes », dont l’entreprise est partenaire depuis 2007 !

"La Fabrique des Jouets" - Train de Noël 2011 ©DR

« La Fabrique des Jouets » – Train de Noël 2011 ©DR

Le tour de France littéraire avec le train « A vous de Lire ! »

Inauguré le 25 mai à Paris Gare du Nord, le Train Littératour « A vous de lire ! » a sillonné la France du 26 mai jusqu’au 7 juin 2011, pour 13 villes-étapes, de Lyon à  Valence, en passant par Angers, Reims, Bordeaux ou Paris. Des rencontres avec des auteurs, des conférences et des ateliers, ainsi qu’une exposition inédite sur l’Histoire de l’écriture, ont été proposés au public présent à bord !

Le Train Littératour en 2011 © DR

Le Train Littératour en 2011 © DR

A bord du Train Littératour l’exposition itinérante « Des tablettes d’argile aux tablettes numériques », mise en place par Franck Ferrand (historien et journaliste sur Europe 1), sous l’égide du CNL et de Trains-Expo SNCF, proposait de retracer l’Histoire de l’écrit et de ses grandes révolutions ! Organisée avec, entre autres, le soutien et le concours scientifique de la Bibliothèque nationale de France, l’exposition présentait des pièces exceptionnelles issues de collections aussi bien publiques que privées : des parchemins, des manuscrits, des incunables, ainsi que des lettres ou des reliures d’art, exposés pour appréhender les différents supports d’écriture. Des tablettes assyriennes au papyrus, en passant par le parchemin, le papier, le manuscrit, jusqu’à la presse de Gutenberg,  l’imprimerie industrielle et les écrans tactiles d’aujourd’hui, les visiteurs pouvaient découvrir toutes les phases de l’écrit à bord !

2_IMG_5610_Train Littératour
En plus des trois voitures consacrées à l’exposition et des deux voitures conférences, deux voitures classées du mythique Orient-Express SNCF complétaient ce train « Littératour » long de 300 mètres. Des rencontres littéraires y ont été organisées avec des auteurs invités pour l’occasion !

De nombreuses animations autour du thème de la correspondance étaient présentées à chaque étape du Train. A bord de l’une des voitures de l’Orient Express SNCF, une conteuse organisait notamment des lectures à voix haute, autour d’ouvrages tels que « Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates » de Mary Ann Chaffer et Annie Barrows, ou « Un homme à distance » de Katherine Pancol !

3_98aa816_Train Littératour

Avec le soutien du Ministère de l’Education Nationale, des visites à bord des voitures-exposition et des voitures-conférences, ainsi que des ateliers de découverte, étaient organisés pour les élèves de CM1, de CM2 et de 6ème, dans les différentes villes-étapes qui jalonnaient le parcours du Train Littératour.

Le train de la littérature "A vous de lire" en 2011

Le train de la littérature « A vous de lire » en 2011

Cette exposition mobile de Trains-Expo SNCFa été mise sur les rails grâce à de nombreux partenaires qui ont cru en ce projet, tels que le Centre National du Livre, Syndicat national de l’édition, le Syndicat de la librairie française, La Poste, ainsi que l’association Culture Papier, le Musée des Lettres et Manuscrits ou le Scriptorium d’Avranches. Le Musée des manuscrits du Mont Saint Michel, France Télévisions, Radio France et Bayard-J’aime lire ont également soutenu le Train Littératour !

"A vous de Lire" 2011

« A vous de Lire » 2011

Vous souvenez-vous du train de la planète ?

(Les Trains-Expo : épisode 4)

Inauguré le 15 septembre 2009 à Paris, en gare de Lyon, par Valérie Létard, alors secrétaire d’Etat en charge de la solidarité de la croissance verte, en présence de Guillaume Pepy, PDG de la SNCF, et de Bernadette Chirac, présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, Le Train Forum de la Planète a sillonné la France pour aborder les thèmes des énergies et de l’écologie !

Le Train de la Planète - 2009 ©DR

Le Train de la Planète – 2009 ©DR

Du 15 septembre au 11 octobre, Le train Forum de la planète « La planète comment ça marche ? », imaginé par la Société Trains Expositions SNCF, a sillonné le pays, pour faire halte dans 23 villes étapes (entre autres en gare de Reims, de Strasbourg, de Lyon Perrache, ainsi qu’à Grenoble, à Montpellier, à La Rochelle, à Quimper ou à Lille Flandres.

Lancé en partenariat avec HSBC, Philips, Bolloré, le groupe Generali et la SNCF, et avec l’aide du journaliste scientifique Michel Chevalet, ce Train de la Planète, permettait de poser les questions essentielles de la biodiversité, de la consommation grandissante d’énergie et de matières premières, ainsi que du changement de climat de la planète, tout en valorisant l’invention de nouveaux matériaux et de nouvelles énergies, capables de préserver le capital de la planète!

Le Train de la Planète, intérieur ©DR

Le Train de la Planète, intérieur ©DR

Tout au long de son parcours, le public a pu découvrir, dans les quatre voitures consacrées au sujet, les plus belles vues de la planète diffusées sur de grands écrans. Des panneaux proposaient également de revenir sur la répartition des ressources naturelles. Au sein d’un décors marin, où les écrans diffusaient des hublots donnant vue sur la mer, le visiteur était ainsi invité à retracer le parcours de l’eau et sa distribution à la travers le monde.

Le Train "La planète comment ça marche ?" lancé en 2009 ©DR

Le Train « La planète comment ça marche ? » lancé en 2009 ©DR

Les énergies fossiles, comme le pétrole et le charbon, mais également l’uranium et le gaz naturel, sont autant de ressources expliquées aux visiteurs, dans un décor transposé au centre de la terre. Au cours de cette exposition itinérante, le public est également entraîné dans l’espace interplanétaire ou sur la banquise, pour appréhender la question du réchauffement climatique !

Ambiance "serre tropicale" à l'intérieur du Train de la Planète ©DR

Ambiance « serre tropicale » à l’intérieur du Train de la Planète ©DR

A bord, un espace vert était consacré aux énergies renouvelables, telle que l’énergie éolienne, ou la pile à combustible, tandis que la dernière voiture transportait le visiteur au coeur d’une grande serre tropicale, où étaient abordés les thèmes de la biodiversité et de l’alimentation. A l’issue de ce parcours, des quizz ludiques permettaient aux visiteurs  de tester leurs connaissances sur le fonctionnement de la planète.

A bord, des quizz permettaient de tester ses connaissances sur le fonctionnement de la planète ©DR

A bord, des quizz permettaient de tester ses connaissances sur le fonctionnement de la planète ©DR

Les deux dernières voitures, consacrées aux partenaires, mettaient en lumière leur engagement pour la planète et présentaient leurs démarches ou leurs dernières innovations ! Dans les gares, le groupe Bolloré exposait également aux yeux du public son modèle de voiture électrique, la « Bluecar » !

Le Train Léonard de Vinci, passeur d’inventions !

Du 23 mai au 18 juin 2006, le Train composé de 4 voitures consacrées à l’histoire de Léonard de Vinci, proposait au public d’appréhender, en 21 villes-étapes, l’univers de ce visionnaire hors normes de la renaissance italienne, en avance sur son temps et, à travers lui, de promouvoir les valeurs d’invention, d’expérience et d’apprentissage [Les Trains Expo : épisode 3]

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Dans un cadre où la scénographie mise en place faisait oublier le train lui-même, les visiteurs étaient invités à marcher sur les traces du génie. L’occasion de découvrir la seule représentation de Léonard de Vinci jeune qui ait jamais été peinte de son vivant ; de revenir sur certaines toiles – comme le tableau de la Cène qui marque la première utilisation de la perspective – ou le célèbre portait de Mona Lisa. Le visiteur pouvait également observer des dessins anatomiques, en négatif, sur des tables de radiologie,  dessinés par Léonard de Vinci plusieurs siècles avant l’invention des rayons X. 

Train Léonard de Vinci_2 ©DR

Conçu par l’historien Franck Ferrand et mis en scène par Jean-Claude Mory, le parcours commence dans le vestibule où l’enfance et la jeunesse de Léonard de Vinci, autodidacte et homme d’expérience, est évoquée. L’occasion également de revenir sur les nombreuses trouvailles de ce dessinateur qui inventa, entre-autres, l’hélicoptère, l’automobile, qui imagina la vis, la roue dentée, le métier à tisser ou le scaphandre !

Train Léonard de Vinci_3 ©DR

Accompagnant le visiteur, Salai et Melzi, les deux apprentis qui ont suivi Léonard de Vinci au cours de sa vie, étaient les guides virtuels de cette exposition mobile, grâce à des récepteurs individuels. Le Train Expo Léonard de Vinci proposait également de découvrir, au gré de ce parcours historique, des objets symboliques de la vie du génial inventeur, recréés pour l’occasion par des élèves de l’Ecole Supérieure d’arts graphiques Penninghen de Paris : la rondache, la lyre d’argent et l’oiseau vide.

TrainLonarddeVinci ©DR

Inauguré le 23 mai en gare de Lyon, à Paris, par la marraine comédienne franco-italienne Claudia Cardinale, l’initiative de ce Train expo « Léonard de Vinci, l’éternel apprenti » créé sous l’égide du Ministère de l’emploi, de la cohésion sociale et du logement, ainsi que du Ministère des petites et moyennes entreprises, du commerce, de l’artisanat et des professions libérales, a également été mise en place grâce au soutien de nombreux partenaires : l’Assemblée des Chambres françaises de commerce et d’industrie, le CCI de Versailles, Val d’Oise et Yvelines, Sanofi Aventis ou encore Samsung Electronics France et la SNCF étaient notamment au rendez-vous !

TrainLonarddeVinci_4 ©DR

Le Train Forum fait son cinéma !

(Les Trains Expo : épisode 2)

Chaque année depuis la création des Trains Forum, en 1972, Train Exposition SNCF imagine de nouveaux concepts d’expositions sur les rails, partant à la rencontre du public à travers toute la France. En 1990, la société inaugure huit nouveaux trains, dont le célèbre « Train forum du cinéma » qui présentait, dans toutes les gares où il s’arrêtait, le 7
eme art aux passionnés, dans des décors dignes des plus grands films !

L'Espace Avion - Train Forum du Cinéma 1990 ©DR

L’Espace Avion – Train Forum du Cinéma 1990 ©DR

Ce train, imaginé et conçu comme une exposition itinérante, a porté à travers toute la France, du 15 février au 9 mars, dans chacune des seize villes-étapes dans lesquelles il s’est arrêté le temps d’une journée, de Paris à Grenoble, une image et une réflexion sur le cinéma.

Inauguré en gare de l’Est à Paris le 15 février 1990 en présence de grands noms du 7eme art – tels que Michel Serrault, Nathalie Baye ou encore Jean Marais et Francis Perrin -, le Train Forum Cinéma a notamment employé une véritable locomotive des années 30, un modèle 230. Conçue par François Confino, un des acteurs de l’équipe de Cité Ciné, RTL, et la SNCF, cette exposition mobile a été pensée afin de montrer à quel point il est possible, avec le rail, de mettre en lumière le cinéma et, comme l’explique Pierre Tchernia – également présent en gare de l’Est -, « d’apporter des images touchantes, cocasses, émouvantes, des images qui évoquent le cinéma ».

L'Espace Automobile - Train Forum du cinéma 1990 ©DR

L’Espace Automobile – Train Forum du cinéma 1990 ©DR

Philippe Labro, Directeur Général de RTL s’était associé à cette idée de train exposition sur l’art du grand écran, à la rencontre d’un large public, jeune et moins jeune. « Le cinéphile et le cinéaste savent qu’il n’y a pas de bon film sans train, comme si le cinéma ne pouvait pas se passer de ce véhicule ! » avait-il expliqué en citant Jean-Pierre Melville, le réalisateur disparu en 1973. L’opération, mise en place par France Rail et la SNCF, et réalisée sous l’égide du Ministère de la Culture et de la Communication, du CNC et de la Fédération nationale des Cinémas Français, en partenariat avec, entre autres, Citroën, Philips, PMU, ou SAFAA, présentait notamment des projecteurs de 35 mm pour diffuser des extraits de film au public cinéphile.

L'Espace Automobile - Train Forum Cinéma 1990 ©DR

L’Espace Automobile – Train Forum Cinéma 1990 ©DR

Dans ce Train du cinéma tous les moyens de transports, hormis le train lui-même, structuraient l’espace : « l’Espace Avion », constitué comme l’intérieur d’une carlingue, propose de visionner, à travers des écrans « hublots » sur les parois du wagon, des extraits de films. Ambiance parking souterrain pour « l’Espace Automobile » qui met en scène des files de voitures diffusant des scènes du 7eme art sur les pare-brise. Bastingage et cordage permettent de traverser « l’Espace Bateau », et enfin « l’Espace Spatial », conçu comme l’intérieur d’une navette, avec un tableau de bord ou des combinaisons de cosmonautes, plonge les amoureux de science-fiction dans un univers à la rencontre de leurs films préférés !

L'Espace Bateau - Train Forum du cinéma 1990 ©DR

L’Espace Bateau – Train Forum du cinéma 1990 ©DR