Sur les rails du progrès avec le Train du génome humain !

(Trains-Expo : épisode 15)

Du 4 au 23 octobre 2001, de Paris à Reims, en passant par Strasbourg, Grenoble, Nice, Bordeaux, Tours, Lille ou Amiens, le Train du Génome humain, mis en place avec l’aide de l’Institut Pasteur et du groupe pharmaceutique Aventis, a sillonné la France. Retour sur ce Train-expo qui exposait les grandes découvertes scientifiques qui allaient faire évoluer notre santé !

Le génome humain ©DR

Le génome humain ©DR

Placé sous l’égide du Ministère de l’Education Nationale et le Ministère de la Recherche et de la Santé, le Train du génome présentait aux visiteurs les grandes découvertes élaborées autour de l’étude des gènes, tel que le séquençage du génome – le décryptage des 3 milliards de lettres qui le compose -, qui pourraient améliorer la santé de tous.

Inauguré à Paris, ce Train du génome humain a permis au professeur Axel Kahn, (directeur de l’Institut Cochin de génétique moléculaire et président du comité du parrainage scientifique de l’exposition) présent pour l’occasion, de rappeler que la génétique se trouve au centre des interrogations humaines. Des questions essentielles, portant aussi bien sur notre identité que sur notre évolution, telles que : « Quelle est notre origine? », « Qu’avons-nous hérité de nos parents? » ou encore « Que léguerons-nous à nos enfants ? »

Le livre du génome humain, le 18 octobre 2001 en gare de Lyon à Paris_Train du génome ©AFP

Le livre du génome humain, le 18 octobre 2001 en gare de Lyon à Paris_Train du génome ©AFP

Au fil des cinq voitures, le Train du génome humain proposait des vidéos, des photos de cellules grossies 50 000 fois ou des maquettes géantes détaillant le rôle des gènes et de l’ADN, ainsi que leurs premières applications au niveau médical. Le public était également invité à pénétrer dans un laboratoire futuriste.

D’importantes problématiques éthiques telles que « Les découvertes sur les gènes peuvent-elles faire l’objet de brevets ou s’agit-il du patrimoine de l’humanité ? », « Dans quelles limites doit-on encadrer la recherche ? » ou encore « Pourra-t-on librement choisir certaines caractéristiques de ses futurs enfants ? »,  étaient soumises à la réflexion des visiteurs.

Pour expliquer le génome et ses applications médicales au public, ce Train expo a également fait escale à Paris où le maire de la capitale Bertrand Delanoë, est venu visiter les voitures de cette exposition itinérante.

Pendant une vingtaine de jours, le Train du génome humain s’est ainsi arrêté dans 20 grandes villes-étapes pour faire découvrir au public, gratuitement, les connaissances essentielles à la compréhension des recherches en cours. L’exposition mobile abordait tous les sujets : du fonctionnement de la cellule au rôle des gènes, en passant par l’hérédité et le principe de la réparation d’un gène défaillant, ainsi que la mise en place de nouveaux médicaments !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s